liens
interviews
audio

Karmapolis: QU'EST-CE QUE C'EST ? Un autre site conspirationniste ? Oui et non. Dans Karmapolis, il y a Polis, la ville, la cité, la complexe cité, la complexité. Nous ne vivons pas dans un village global, faut pas plaisanter mais bien dans une énorme ville, une mégalopolis où se croisent les autoroutes de l'information, les ghettos de la pensée, les façades-mensonges, les guerres entre gangs rivaux..., une sorte de jungle urbaine dans laquelle on a du mal à démêler les légendes urbaines des faits plus ou moins réels. D'ailleurs où est le réel? Existe-t-il seulement? De cela nous doutons comme nous doutons de tout. Car le moteur du site, le moteur de recherche, ce sera justement le doute. Ne rien considérer comme acquis mais plutôt comme une vérité temporaire. Par conséquent, toutes les informations que nous vous présenterons le seront de la façon la plus ouverte possible, la plus sourcée également de façon à ce que vous aussi ayez envie de mener votre propre enquête suivre votre propre raisonnement, vérifier par vous-même, poursuivre votre propre KARMA. C'est ce KARMA, cette destinée de la perception, cette récolte de l'information - ce que nous aurons récolté et la façon dont nous l'aurons fait- qui modélisera, créera notre perception du monde et votre perception du monde. D'où, un début de vérité à l'agaçant aphorisme New Age façon "prophétie des Andes" : le monde est ce que nous en faisons, notre réalité et notre destinée est ce que nous en pensons...

POLIS enfin parce que Police, parce que c'est le mauvais dans le film conspirationniste. Police de la pensée, police militaire, police des stups, police des murs... C'est enfin une chanson de radiohead de l'album "OK Computer", un groupe qui nous inspire et dont les textes de certaines chansons pourraient nous servir d'emblème.

Avant Karmapolis, il y avait le conspirationnisme. Mais qu'est ce que c'est et à quoi ça sert, bon dieu, le conspirationnisme? Parlons tout d'abord du réel. Le réel est à notre très humble avis le holy Graal, le Saint Graal du conspirationnisme. A l'image du film Matrix, le réel ne serait-il pas une convention manipulée, créée de toute pièce par certains - une minorité- afin de faire de la majorité une masse malléable et corvéable ? Comment prouver cela? Depuis quand a commencé cette conspiration? Où s'arrête-t'elle? Est-ce utile et nécessaire de penser de temps à autre en termes conspirationnistes? Existe-t'il assez d'indices de par le monde qui démontreraient qu'il y a effectivement des complots, ou une multitude de complots organisés entre eux et qui faussent notre perception de ce que nous sommes, de ce que nous désirons vraiment, de ce de dont nous sommes capables et de ce que vers quoi nous nous dirigeons? Ou bien est-il tout simplement temps de consulter au plus vite un bon thérapeute et de faire un examen urinaire?

Le problème, c'est qu'en conspirationnisme, les preuves sont rares et les indices nombreux. Parfois tellement tangibles qu'ils parlent d'eux-mêmes et qu'il n'y a pas besoin de faire des hypothèses, des interprétations des indices. En droit, on appelle cela un faisceau de présomptions. Un faisceau d'indices. La culpabilité, bref la pleine conviction ne s'emporte que parce que nous avons une "intime conviction" sur base de ce faisceau d'indices. C'est donc un débat avec notre conscience, avec notre libre arbitre. C'est également le cas dans la jungle conspirationniste: une affaire de doute, de libre arbitre et de conviction. Une dimension que notre site ne perdra jamais de vue!

Karmapolis : "les francophones parlent aux francophones" Karmapolis est un site francophone et à notre connaissance, il doit y en avoir tout au plus une poignée en français qui vaille le détour. La recherche conspirationniste est avant tout anglo-saxonne. D'abord parce que le "journalisme" d'investigation est avant tout une tradition anglophone et germanique alors que la presse francophone s'est développée dans la tradition d'une presse d'opinion dans le droit fil des textes du genre "J'accuse" de Zola, époque où la France se déchirait au sujet de l'affaire Dreyfus. Alors qu'en France, on parlait de Dreyfus en termes de pour et de contre, en Angleterre, on aurait sans doute privilégié un travail d'enquête pour savoir si Dreyfus était vraiment coupable si toutefois l'affaire avait intéressé l'opinion anglaise. La culture anglo-saxonne ne dénigre pas le monde de l'irrationnel alors qu'en France ou en Belgique, c'est presque un besoin instinctif, irrépressible de mépriser toutes les informations qui ne reçoivent pas l'aval du monde scientifique, historique et politique. Enfin et surtout, les Etats-Unis ont été le théâtre de toute une série d'événements fondamentaux et en même temps relativement confidentiels qui ont façonné l'histoire et le mode de fonctionnements des institutions gouvernementales militaires ou civiles: agences de renseignement, forces armées, laboratoires militaires ou civils etc... ce que l'on a nommé le cartel militaro-industriel. Avec une année clé : 1947. Nous verrons pourquoi....si vous lisez ce site. Des événements qui même pour les plus sceptiques dessinent les silhouettes inquiétantes de complots et de manipulations néfastes. Par rapport aux Etats-Unis, l'Europe et surtout les pays francophones ont un retard d'au moins 30 ans avec les débats qui agitent l'opinion publique américaine et concernant le niveau d'informations qui y circulent. En France et en Belgique, les media n'ont absolument pas la moindre idée des informations parfois de haute qualité qui sont diffusées dans l'univers conspirationniste et qui sont même reprises de temps à autre sur CNN, CNBC ou dans les chaînes locales. Des chaînes du câble spécialisées (du type Discovery Channel etc...) diffusent sans état d'âme des documentaires étonnants tantôt sur l'assassinat de JFK, tantôt sur les bizarreries archéologiques ou encore sur les découvertes scientifiques censurées...alors qu'en Europe, ce genre de document est classé à priori parmi les hérésies même si sa qualité est remarquable et la caution et le sérieux de la maison de production est sans failles. Sans compter les shows et les stations de radio diffusés dans tout les USA et spécialisés 100% conspirationnisme. Donc comme nous le disions, nous avons un retard énorme à rattraper. C'est une des raisons d'existence de ce site. Présenter à l'opinion publique francophone des textes, des documents originaux considérés comme des documents "cultes" ou de qualité ou encore qui ont suscité une importante polémique et que nous aurons traduit en tentant de respecter le ton que l'on y trouve. Ces documents seront presque toujours présentés avec soit, une mise en perspective qui permettra au lecteur de comprendre l'origine du texte et de soupeser sa crédibilité, le débat qu'il aurait pu susciter et un mot sur son auteur. Parfois même, le texte servira d'illustration à un véritable travail d'enquête que nous aurons réalisé. L'un des autres buts essentiels de Karmapolis est de vérifier la source quand cela est possible, de rentrer en contact avec les personnes qui ont affirmé telle ou telle chose et de vous livrer notre impression. Ainsi, dans l'univers conspirationniste, les enquêteurs prennent souvent une information sur laquelle ils fondent leur hypothèse pour un fait acquis. Par exemple, nombreux sont les auteurs qui affirment que l'armée américaine possède des OVNIS. C'est devenu un fait acquis. Nous sommes obligés d'accepter sans avoir vérifié par nous-mêmes, avec nos propres émotions, le fait que des scientifiques ou des militaires aient été témoins de certaines choses qui laissent penser que les USA possèdent effectivement ce genre d'appareil. Nous, nous aurons alors une envie vorace d'aller à la rencontre de l'un de ces témoins, de lui parler et de vous livrer à la fois son témoignage ainsi que notre propre impression émotionnelle. Quand nous parlons d'impression émotionnelle, il ne s'agit pas d'un jugement définitif mais bien d'une description de ce que nous avons ressenti, description à laquelle le lecteur, par empathie pourra facilement s'identifier. Bref, notre démarche a pour but "DE NOUS METTRE A LA PLACE DU LECTEUR" afin de lui livrer une information la plus chargée de sens.

KARMAPOLIS POURQUOI ? Justement à cause du doute. Le doute comme moteur de notre réflexion. Le conspirationnisme, pour qu'il soit efficace ne doit pas se contenter d'empiler les " fabuleuses révélations" que des auteurs, des journalistes, des militaires à la retraite ou encore en fonction font. Il faut toujours tout mettre en doute, même si cela rend dingue. Il faut se poser les questions suivantes: Quelle est l'origine de telle ou telle information? A qui profite-t'elle (à qui profite le crime, dit-on souvent!)? Pourquoi est-elle révélée maintenant. Quel est le potentiel de manipulation? Bref, il y a t'il un conspirationnisme derrière le conspirationnisme? C'est aussi une dimension singulière que nous voudrions donner à ce site et qui, nous l'espérons, transpirera de la façon dont nous présenterons à chaque fois l'information. Car nous estimons que la réflexion ne doit jamais s'arrêter, se figer, et ce grâce au doute. Dès qu'il n'y a plus doute, dès que la pensée se fige en un discours clos, il y a idéologie , il y a absence de démarche scientifique. C'est la mort de la pensée.

NOUS? Qui sommes-nous ? Cela a-t-il vraiment de l'importance ?! De façon anecdotique oui. Aussi parce que nous voulons assumer le site. Nous sommes au minimum deux et nous aimons Radiohead, ce qui vous fait une belle jambe. Entre autre chose. Nous vivons dans un petit pays installé au centre de l'Europe et qui a la réputation d'abriter les sièges centraux des institutions "qui conspirent": la Belgique. Un petit pays qui aurait servi de laboratoire à des tas d'opérations de déstabilisation fomentée par diverses agences de renseignements. Nous serions donc bien situé. Nous nous intéressons depuis bientôt 15 ans à ce phénomène, d'abord en dilettante puis de façon de plus en plus professionnelle. Professionnel parce que nous exerçons tous deux un métier dans les média et la communication. L'un d'entre nous (Alain Gossens ou Karma One) est journaliste spécialisé dans le judiciaire et la criminalité, l'autre (Bruno Michelet ou Karmatoo) est photographe, graphiste et formateur. Tous deux, nous avons animé un show radio sur la bande FM qui avait pour but de rencontrer des personnalités du monde conspirationniste.

Karmapolis, le film. Karmapolis; c'est aussi un film, enfin un film à l'état de projet à l'état ftal, un rêve. Mais un rêve concret qui se réalisera. Peut-être avec votre aide si vous le voulez. Tout dépend en partie de vous, de vos idées, votre témoignage ou votre bon argent si vous voulez co-produire. Outre une source d'info pas comme les autres, ce site se veut également être une banque de données, une base d'informations sur ce que l'on trouvera dans ce documentaire. Il ne manquera plus que l'histoire et la façon dont on la racontera. Et également les petits euros... et le joyeux producteur qui s'aventurera avec nous dans cette fabuleuse... euh... aventure! Un film à l'issue duquel nous espérons que le spectateur aura dépassé le simple débat, - c'est vrai - c'est pas vrai pour se dire: "Bon sang, c'est pas croyable. Le monde est vraiment incroyable. J'ignorais que les choses tournaient de la sorte. Même si c'est dingue. Et pourtant, c'est pas si dingue que ça. On m'a juste appris à trouver que c'était dingue!".


haut de page

accueil    nous contacter   liens